Courir moins pour vivre plus !

2819557294_681d6d162f_zÊtre entrepreneur c’est beaucoup de stress, de patience et de temps consacré à son travail. Le risque dans la fougue du moment : faire passer au second plan votre bien-être et votre santé, bref tout ce qui contribue à faire de vous un bon chef d’entreprise, concentré et réactif !

Pour pallier ce risque, une solution : le sport, vecteur de détente et de longévité, il est essentiel à un bon équilibre de vie, en particulier si vous occupez un poste stressant.

Oui mais, me direz-vous, comment trouver le temps de partir vous dégourdir les jambes des heures durant ?

Et bien c’est avec plaisir qu’Yrytys vous annonce, en ce jour mémorable, une grande nouvelle !

Une récente étude de l’université de l’Iowa, mené sur près de 55.000 coureurs ayant une moyenne d’âge de 44 ans, suivis durant 15 ans, a démontré que courir 5 minutes par jour est aussi efficace qu’un long jogging !

En effet, les auteurs de l’étude n’ont pas soulevé de différence notable entre les résultats de ceux qui courent peu (soit 50 minutes par semaine) de ceux qui courent beaucoup (soit 180 minutes par semaine), idem en ce qui concerne la vitesse.

Les personnes courant seulement 5 à 10 minutes par jour, ont vu réduire de 30% les risques de mort prématurée et de 45% les risques de décès dus à une maladie cardiovasculaire. Ils peuvent ainsi espérer voir leur durée de vie augmenter de plus de 3 ans !

« Même le groupe de ceux qui parcouraient chaque semaine le moins de distance (10 km ou moins), le moins souvent (une à deux fois) et le moins vite (moins de 10 km/h) présentent des risques de mortalité bien moins importants que ceux qui ne courent pas », souligne l’étude.

Vous n’avez plus d’excuse, à présent, pour laisser vos baskets au placard !

Le portrait type de l’entrepreneur.

criminal-237x300Un homme au regard redoutable dans un costume impeccable, fumant un cigare, installé dans un fauteuil en cuir. Voilà les ingrédients qui constituent l’archétype de l’homme d’affaire pour Hollywood et l’inconscient collectif.

Pourtant, il suffit de quelques chiffres pour se rendre compte que l’entrepreneur lambda n’a pas grand-chose à voir avec ce cliché.
Yrytys lève aujourd’hui le voile sur l’Entrepreneur ! :

 

1 / L’entrepreneur type n’est pas sur-diplômé :
- 64 % des entrepreneurs ont un niveau d’étude CAP / BEP / BAC ou BAC Pro.
- 13 % n’ont aucun diplôme.
Nombre d’entrepreneurs célèbres ont abandonné leurs études en cours de route. C’est notamment le cas de Bill Gates (Microsoft), Steve Jobs (Apple) ou encore Michael Dell (Dell).

2 / Les entrepreneurs sont jeunes :
- 21 % d’entre eux ont moins de 30 ans.
- En moyenne les créateurs se lancent dans l’aventure à 38,6 ans.

3 / L’entrepreneuriat compte nombre de femme :
Aujourd’hui l’on dénombre 30 % de femme dans le monde de la création d’entreprise et ce chiffre est en constante augmentation.
Pour encourager cette tendance, des structures spécifiques ont été mises en place pour aider les femmes à faire aboutir leurs projets.

4 / Les débuts se font sans grands moyens financiers :
- 53 % des entrepreneurs se lancent avec moins de 8 000 euros.
Toutefois, sachez qu’il y a une forte corrélation entre la pérennité d’une entreprise et le fond dont elle dispose.
Le domaine de la restauration exige de plus grandes ressources. 50 % des entrepreneurs œuvrant dans cette branche ont investi plus de 15 000 euros à la création.

5 / Tous n’ont pas eu une idée extraordinaire pour se lancer :
Le principe étant de répondre à une demande, la création d’entreprise est sujette au phénomène de mode. Dans l’idéal, mieux vaut créer une entreprise dans un domaine déjà maîtrisé grâce une expérience professionnelle.
- 2 créateurs sur 3 avaient des chefs d’entreprise dans leur entourage proche.

6 / L’entrepreneur à tout son temps :
Maître de son temps, le créateur d’entreprise a la chance de poser lui-même les limites de sa vie professionnelle.
Même si les journées peuvent être longues, cette situation permet une grande souplesse dans l’organisation du temps de travail.

Les entrepreneurs seniors

skd225292sdcSur 17 millions, pas moins de 2 millions d’actifs de plus de 45 ans (dits « seniors »…) se disent prêts à se lancer dans l’aventure et 88 000 passent le pas !
Leur profils ? parmi les prétendants au titre d’entrepreneur 45% sont actifs, 22% sont retraités et 24% seulement sont chômeurs ce qui prouve que, contrairement à l’idée reçue, les seniors ne lancent pas forcement leur entreprise pour créer leur emploi…

Selon les sondages, les principales motivations de ces entrepreneurs, sont : conserver leur statut social et bien évidemment rester financièrement indépendants.

Leurs atouts ? Même si les jeunes ont une maîtrise plus sûre de la technologie (puisque nés avec un hochet Playstation entre les mains et une tétine Apple dans la bouche) et ont une flexibilité d’apprentissage plus importante, les seniors ne sont pas en reste… : expérience, réseaux, fournisseurs et savoir faire sont des atouts majeurs que les plus de 45 ans peuvent se targuer d’avoir.
Cependant, malgré ces points positifs, le risque reste de taille : il sera, en cas d’échec, plus difficile pour un senior de rebondir. C’est pourquoi il est nécessaire de faire une étude de projet poussée et d’assurer ses arrières. Sachez qu’il existe des statuts qui permettent de séparer son patrimoine de celui de sa société (SARL, EURL, SAS, SA), vous trouverez toutes les informations nécessaires sur les sites Yrytys (où en nous contactant directement).

N’hésitez pas à vous orienter vers des structures d’aides à la création d’entreprise pour les plus de 45 ans. Avec un accompagnement efficace, 80% des entreprises passent le cas des 5 ans !

4 conseils pour un bon argumentaire

4926088644_226da4a963Vous le savez peut-être, sur votre site internet, le client doit parvenir à acheter votre produit en plus ou moins (mais mieux vaut moins) trois clics sinon c’est l’ennui, la déconcentration, la confusion et vous avez perdu la partie…
Et bien dans la vie, c’est la même chose. A force d’être connecté 24h/24h à des réseaux toujours plus rapides, le temps de concentration moyen est passé de 12 secondes en 2000 à 8 secondes aujourd’hui…
Voilà qui vous laisse peut de temps pour séduire !
Heureusement pour vous Yrytys vous dévoile 4 règles pour concevoir un argumentaire qui ne laissera personne s’endormir !

Lire la suite

5 conseils pour arrêter de procrastiner.

8571470283_cdd584e259_bLa procrastination, pour ceux qui l’ignorent est l’art de remettre à demain ce que l’on pourrait faire aujourd’hui.
Ainsi sur le coin du bureau, l’éternel même dossier qui prend la poussière, sur une petite liste l’éternel même rendez-vous à prendre à la banque…
Méfiance ! Car sous son air inoffensif, c’est un fléau qui aura déjà eu raison de grands et beaux projets.

Dieu merci ! Pour que le votre ne tombe pas à l’eau à cause d’une tendance malheureuse à penser que demain sera plus propice au travail qu’aujourd’hui (qui se trouve être le demain d’hier), Yrytys vous donne 5 astuces pour vous mettre au boulot…tout de suite après la lecture de cet article, bien entendu…

Lire la suite

4 bonnes raisons de créer votre blog

ID-10074109Si vous ne connaissez pas l’adage 2.0 : « les publications des réseaux sociaux passent, les articles restent », il est temps de vous y mettre.
En effet nombre d’entrepreneurs s’y prennent à l’envers ; publier des articles pointus dans votre domaine professionnel ou de la publicité pour votre entreprise c’est bien, mais publier directement sur les réseaux sociaux comme facebook, n’est pas aussi efficace en terme de notoriété que vous pourriez le penser car vos écrits ne seront ni pérennes ni référencés par google.
Dieu merci chez Yrytys, on a toujours une solution ! : créer un blog.
Blog vitrine, informatif, convivial, ludique…sur votre blog vous êtes chez vous. Écrivez sans limite de mots, sans souci de présentation et autres joyeusetés. De plus, référencé correctement, il permettra à vos clients de vous trouver en tapant une simple question sur google, ou un thème que vous auriez traité.

Vous n’êtes pas convaincu ?
Voici 4 bonnes raisons de créer votre blog :

Lire la suite

7 choses à faire avant de commencer la journée.

11886457203_861abff156« L’avenir appartient à ce qui se lèvent tôt »…Et il semblerait que ce ne soit pas une légende.

Si l’on en croit le livre, au titre subtile, de Laura Vanderkam : « Que font les gens ayant réussi avant le petit-déjeuner», dormir serait devenu totalement has-been…

90% des grands dirigeants se lèveraient avant 6h du matin. Le patron de Pepsi, Indra Nooyi, se lève tous les jours à 4h, Bob Iger (Disney) à 4h30, et Jack Dorsey (Twitter, Square) à 5h30, Paul Di stabile, (Yrytys) se lève……lui aussi.

Faites donc vos adieux aux rêves matinaux et dites bonjour aux 7 règles salvatrices à appliquer quand le commun des mortels dort encore :

1/ Se lever tôt pour voir venir la tempête : Lire la suite